• Chronique : Des Livres pour prendre le Bus

     

                Prendre le bus/métro/rer (rayez la mention inutile), c'est notre corvée journalière. Trop souvent pour aller au travail, souvent aussi pour rentrer chez soi. C'est l'endroit privilégié pour côtoyer son prochain même si les aisselles du dit prochain ne sont pas le côté de sa personnalité que vous auriez voulu croiser en premier. Dans cette jungle luxuriante (celle de vos prochains pas celle des aisselles), le livre et souvent le meilleur moyen pour faire une bonne coupure avec le réel et pouvoir savourer et profiter d’un peu de paix. Dans cette optique, voici une petite sélection de livres à prendre avec soi dans les transports en communs.

     

                "Les yeux jaunes des crocodiles" – de Katherine Pancol

    A Paris on suit l'histoire de deux familles, plus précisément, l'histoire de deux sœurs que tout pourraient opposer : l'une belle, extravertie et riche, l'autre banale, timide et historienne. L'une s'ennuie dans sa vie et souhaite briller aux yeux de tous, l'autre décide de mettre son mari à la porte après sa trahison, prenant par la même les rênes entières du foyer et ses deux filles en main. Et un beau jour, l'une demande à l'autre d'écrire un livre et d'accepter de s'effacer à son profit.

    On pourrait globaliser l'histoire ainsi, mais c'est passer à côté de pleins de choses, de sous histoires et de scènes qui ne rentrent nuls part mais qui habillent pourtant le récit. Pour être honnête, ce livre n'est pas une merveille de la littérature, mais il fait parti de ces livres qui vous tombent dans les mains et que – sans savoir pourquoi – vous ne parvenez plus à lâcher. Il faut le lire, il faut savoir, tout de suite ! On passe un très bon moment avec lui et une fois la dernière page tournée, on constant que l'on a oublié notre arrêt et que notre voyage en bus est allé plus loin que prévu. Fort heureusement, on a la suite avec nous et on peut donc reprendre la lecture là on l'on s'était arrêté (tome 2 : "la valse lente des tortues" ; tome 3 : "les écureuils de Central Park sont tristes le lundi").

     

                "Le Cherche Bonheur" – de Michael Zadoorian

                Ella et John s'aiment depuis maintenant plus de soixante ans. Ensemble ils ont passé la vie et ses affres, connus des joies et des peines à bords de leur camping-car "le Cherche bonheur". A plus de quatre vingt ans, John est malade. Comme beaucoup de personnes âgées il souffre d' Alzheimer. Comme dit sa femme: un jour il est là, et l'instant d'après il est parti. Face à ça, elle fait front et décide qu'avant de mourir, ils relanceront le Cherche bonheur sur la Route 66, celle qu'ils ont jadis empruntés avec leurs enfants pour aller en vacances.

                Ce livre est sans nuls doutes le plus beau livre que j'ai pu lire. L'auteur a su trouver les mots pour parler d'un sujet grave qu'est l'oubli. Comment le gérer lorsque votre conjoint ne vous reconnaît plus? Et loin de sombrer dans le pathos il nous offre un personnage fort et plus amoureux que jamais en la personne d'Ella.

     

                « Un Jour » - de David Nicholls

                Un homme et une femme peuvent-ils être amis – que dis-je meilleurs amis – sans que l’amour ou le sexe viennent interférer sur leurs sentiments respectifs ? C’est ce dont parle le livre : l’histoire presque extraordinaire d’Emma et de Dexter qui, suite à une nuit d’amour et de confidences ratent le coche d’une relation pour emprunter le chemin long et chaste de l’amitié. Pendant plus de vingt ans ils ont correspondus, échangés, se sont croisés sans jamais oser s’avouer leurs sentiments. Mais la fuite perpétuelle est-elle une finalité en soi?

                Un jour c’est ça, c’est la question que tout le monde se pose et se trouve à un moment où un autre confronté. Et pendant 600 pages on retient son souffle, on souffre avec eux, on rit et on les harangue : « mais non ne fais pas ça ! », « mais envoie la cette lettre ! », etc. Et si l’ensemble a  quelques longueurs (l’envie de sauter tout simplement les pages nous démange de temps à autre), il n’en reste pas moins un très bon livre d’amour à prendre avec soi et à lire sagement vautré sur une banquette.  

     

                « Le Chuchoteur » - de Donato Carrisi

                La plus grande peur des parents c’est que leur enfant – leur progéniture chérie – disparaisse un jour sans laisser de traces. Le pire sera sans doute un jour recevoir un coup de fil disant que l’on n’a pas retrouvé l’enfant .... En revanche .... Son bras oui ... Mais juste son bras. On ne vous dira alors pas qu’il a été retrouvé dansant une farandole macabre avec cinq autres petits bras d’enfants. Qu’ils étaient enterrés en cercle et que le pire, c’est que l’on ne sait pas à qui appartient le sixième bras. Car si cinq enfants ont bien été signalé, le sixième en revanche ... Mais il faudra vous rassurer, pour remettre de l’ordre dans cette affaire et – encore mieux – l’élucider, un expert a été engagé par la police locale : Mila Vasquez, spécialiste des enquêtes sur les disparitions d’enfants.

                Voilà ce qu’est l’histoire, une angoisse latente et viscérale car elle touche à ce qu’on a de plus cher au monde : sa progéniture. Et ce thriller a ça de bien qu’une fois qu’il vous a attrapé au collet, il ne vous lâche plus. Il vous hante et susurre à votre oreille jusqu’à ce que, n’y tenant plus vous tourniez la dernière page et que vous ayez enfin, ENFIN le fin mot de l’histoire. Du suspens, de l’angoisse et des rebondissements à chaque fois que l’on croit mettre la main sur le meurtrier. De quoi frissonner entre deux stations !   

     

                « Un Employé Modèle » - de Paul Cleave

                Joe Middleton, plus connu par le grand public comme « le boucher de Christchurch » a tout pour être heureux : un job de rêve comme agent d’entretien un peu simple d’esprit au sein de la police locale, deux poissons rouges, une mère qui l’aime même si elle parle un peu trop et une mallette doudou remplie de couteaux tous plus pointus les uns que les autres. Tout aurait pu être parfait si un faussaire n’avait pas décidé de planquer un de ses crimes parmi ceux de Joe. Un véritable scandale ! Surtout lorsque la police ne s’en rend pas immédiatement compte ! Qu’à cela ne tienne, Joe va lui-même se charger de l’enquête et retrouvera par ses propres moyens. Quitte à y perdre un peu de sa personne au passage !

                Livre coup de cœur, une petite perle bourrée d’un humour noir de serial killer et de second degré. Parce que parfois, on ne sait pas quoi lire, mais on veut juste pas se prendre la tête : ne cherchez plus, Un employé modèle est fait pour vous !

     

                Avec cette petite sélection, vos trajets devraient se trouver raccourcis (du moins dans votre tête) et votre humeur gardée au beau fixe pour cette journée qui début ou bien qui finit ! Et si vous les avez déjà lus, et bien laissez moi vous dire que vous avez bon goût !

    Et que oui, il y a d’autres titres tout aussi bien en stock qui vous attend ! 


  • Commentaires

    1
    Karène
    Samedi 22 Septembre 2012 à 10:37
    Bonne sélection de livres!!
    Rien de mieux que lire dans les transports en commun. (Bon ok peut être sur le canapé à côté de la cheminée ^^)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :